Portugal Fishing Trip partie 1 : Les sandres du Tage

Portugal Fishing Trip partie 1 : Les sandres du Tage

Portugal Fishing Trip partie 1 : Les sandres du Tage

Fin mars 2019, en pleine intersaison de la traque des carnassiers, il était temps pour moi de découvrir le Portugal et sa richesse halieutique. A travers deux articles, je vais vous faire un récit de 6 jours de pêche multi-carnassiers, d’abord sur la vallée du Tage puis celle du Douro, lors de mon séjour chez Predators Fishing System.

Arrivé samedi après-midi  à l’aéroport de Porto, Philippe et Nathalie Jorge ainsi que Serge Fafe me récupèrent pour prendre la route en direction du Sud du pays. Nous allons pêcher le Tage pendant deux jours avec pour objectif les Sandres et autres Silures qui peuplent les lieux.

 

Dimanche matin, le réveil sonne enfin, il me tarde de prendre mon premier poisson portugais !

Les cannes montées, le bateau chargé, nous partons remonter cette magnifique rivière et ses affluents. L’eau est assez chargée et avec des niveaux relativement bas pour la saison : conditions difficiles d’après le guide. Nous trouvons toutefois rapidement la pêche : une quinzaine de sandres montent au bateau dans la matinée : ça commence plutôt bien.

Cette pêche en rivière me change de mes lacs de barrages habituels, il m’a fallu un petit temps pour m’adapter aux mouvements d’eau notamment. L’observation des berges pour essayer de comprendre la nature du fond et ses variations est très importante dans ces milieux.  Une fois analysées, l’approche du poste est beaucoup plus précise, ainsi on peut rapidement enchaîner les touches si nos camarades veulent bien coopérer !

 

One up 7’’ en vertical ou une ablette en fireball : des combos gagnants !

Ces grands moustachus étaient suspendus entre deux eaux dans les grands fonds (30 m). Les voir monter comme des balles au sondeur pour t’arracher la canne des mains, ou seulement suivre le leurre à l’écran suffisait à faire monter le palpitant à chaque dérive ! Des poissons modestes par leurs tailles mais avec de magnifiques couleurs : de superbes sensations sur du matériel « light ».

Deuxième jour, les barrages en amont de la zone de pêche ont ouvert leurs vannes. Le niveau du fleuve est monté avec un courant assez important : Philippe est bien plus confiant aujourd’hui. Les sandres étaient actifs par courtes périodes mais avec une taille moyenne très correcte : une bonne 20aine de poissons, la plupart entre 60 et 70 cm… C’était une pêche en linéaire au shad sur les bordures, avec de belles cartouches et des leurres coffrés à chaque fois !

 

Le SwingImpactFat 4.8’’ / 7g en grattant le fond, faisait un carton !

 

Un joli doublé avec Serge

Fin du deuxième et dernier jour sur le Tage avec du mucus plein le pantalon… Nous finissons cette première partie du séjour par de bonnes grillades dans un restaurant local, et je peux vous dire que vous ne repartez pas avec la faim au ventre : tradition portugaise oblige !

 

Nous avions la chance d’être au milieu des vautours qui nous observaient perchés sur leurs rochers

Le lendemain matin, en route pour 200km au Nord : changement de rivières, de techniques et de poissons avec de nombreuses surprises… A découvrir dans un prochain article !

A bientôt !

Julien.F

Partager ce post

  • /

Laisser un commentaire

votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *