Un trip en Suède: une capitale qui respire pêche ! (pt1)

Un trip en Suède: une capitale qui respire pêche ! (pt1)

Un trip en Suède: une capitale qui respire pêche ! (pt1)

Durant le mois d’aout dernier nous avons eu avec mon frère l’opportunité de décoller vers une destination dont nous rêvions depuis longtemps: La suède. Si ce pays scandinave de 10,1 millions d’habitants est connu pour sa nature préservée et ses paysages grandioses, pour un pêcheur c’est surtout une destination de premier plan. La suède offre de nombreuses opportunités, la partie Nord est la plus sauvage et la moins peuplée. Les salmonidés y sont bien présent et sont souvent la cible principale des pêcheurs voyageurs en quête de spots sauvages et vierges de toute présence humaine. 

C’est toutefois dans l’archipel, au sud-est du pays que nous poserons nos valises. Première escale: Stockholm, la capitale du pays peuplée par 1.5 millions d’habitants et bordée par la mer Baltique. 

Stockholm offre un potentiel certain pour la pêche

Au delà d’être une ville très agréable à visiter, Stockholm est aussi dotée d’un potentiel non négligeable pour les pêcheurs. La ville étant répartie sur pas moins de 14 îles, l’eau est partout et comme nous sommes en milieu urbain les structures ne manquent pas, ce qui n’est pas pour déplaire à l’un des carnassier les plus populaires de l’archipel: la perche. 

Ce sera notre principale cible durant ce séjour, l’été 2018 étant l’un des plus chaud que le pays ai connu. De nombreux feux de forêt d’une ampleur gigantesque ont touché le pays cette année, et la température de l’eau a grimpée de façon anormale, si bien que les eaux de l’archipel ont été mesurée par endroits à plus de 23C° cet été ! Une température presque rédhibitoire en suède pour pêcher le brochet depuis le bord, les postes occupés habituellement par les poissons en cette saison n’étant plus les mêmes. 

Notre premier essai en coup du soir nous donnera vite la confirmation que la pêche ne sera pas des plus faciles ici: les poissons ne semblent pas très actifs, aucune activité de surface apparente, et ce ne sont que quelques rares petites perches qui répondent à l’appel des leurres. Il faut dire que pêcher des espèces d’eau douces dans la mer baltique est plutôt déroutant: les postes sont vastes, pour la plupart très profond. À cause de la chaleur, le fond est littéralement envahi par la végétation. Seul les montages weedless et les leurres durs peu coulants pêche efficacement. Pour tirer notre épingle du jeu il va falloir trouver les solutions.

Lorsqu’on trouve un banc actif les prises peuvent s’enchaîner !

Alors après ce premier échec, il était décidé pour le lendemain de partir d’abord à la pêche aux infos. Et pour cela quoi de mieux qu’un grand magasin de pêche ? Ça tombe bien, Stockholm a le sien: Söder Sportfiske, vaste espace dédié essentiellement à la traque du brochet en big bait avec une quantité et une variété de leurre impressionnante ! La discussion avec les vendeurs confirme rapidement nos premier soupçons: la pêche est rendue très difficile en ce moment par la température de l’eau, et les bons créneaux sont très courts. Après avoir glané un spot connu des street fisher suédois, il ne restait plus qu’a tenter notre chance, mais le matin cette fois car la température, allègrement au dessus des 25C° en soirée n’augurait rien de bon… 

Le paradis des amateurs de leurres big baits !

Dur de se lever à 5h30 du matin en période de vacances !! Et pourtant même très tôt le matin la ville est déjà en pleine effervescence et le trafic routier dense. Le soleil se levant un peu avant 5h, c’est naturellement que les suédois commence leurs journée de travail tôt le matin pour terminer en milieu d’après midi. Nous nous rendons sur un spot marqué: un vaste pont enjambant la baltique en plein centre ville, dont les nombreuses piles forment des structures à même de retenir les bancs de perche. Pour le frangin, le premier lancer est le bon et une petite perche attaque instantanément son petit leurre souple. Bon signe ! L’eau étant cristalline, quand sa prise arrive près du bord nous voyons tout de suite qu’elle est suivi par un poisson faisant allègrement le double de sa taille, soit environ 40cm ! En passant un petit crankbait elle mord avec violence mais se dépique aussitôt. 

Pas découragé, je retente ma chance un peu plus loin, toujours avec le même leurre et cette fois je parviens à ramener deux belles perches au dessus de la barre des 35cm ! Ces poissons suédois sont superbes avec des zébrures marquées, et très puissant ! Sur un micro poste les touches s’enchaînent, essentiellement de petits poissons mais bien actifs. 

Une jolie perche prise lors d’une courte frénésie

Et aussi soudainement qu’elles sont apparues, les touches cessent même en insistant sur des postes marqués et avec plusieurs changement de leurres. Il est 7h30 du matin et l’activité des poisson est redevenue aussi plate qu’en pleine journée !

Nous aurons encore l’opportunité de faire un coup du soir, ou les prises furent nombreuses mais de petite taille. Qu’a cela ne tienne, Stockholm nous aura quand même donné l’opportunité de prendre nos premier poisson du séjour en attendant de partir un peu plus au nord vers des spots plus préservés. Pour ceux qui souhaiterais visiter la ville un conseil n’oubliez pas votre matériel de pêche !! La pêche est gratuite et libre dans Stockholm. 

Ci-dessous une petite vidéo issue de notre chaîne YouTube Les mordus de la truite tournée à Stockholm cet été. Bon visionnage ! 

Partager ce post

  • /

Comments ( 2 )

Laisser un commentaire

votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *