Mon leurre coup de cœur pour la traque de la truite !

Mon leurre coup de cœur pour la traque de la truite !

Mon leurre coup de cœur pour la traque de la truite !

Bon, nous sommes 2 mois avant l’ouverture de la pêche à la truite et vous êtes probablement impatient de retrouver les berges de vos ruisseaux favoris. C’est pareil pour moi, alors pour passer le temps et vous éviter de dépenser votre argent sur des achats compulsifs de leurres, je vous propose de lire ce petit article !

Tout d’abord, je ne pense pas qu’il existe de leurre miracle à la pêche. Vous savez ce fameux leurre que tous les sponsors vont vous vanter en vous assurant de nombreuses belles prises, que vous avez acheté dans la foulée et avec lequel vous n’avez encore rien pris. On a tous connu ça un jour. Si les poissons ne sont pas actifs, si vous ne leur proposer pas le bon coloris selon le moment de la journée, la bonne taille selon la saison ou bien encore si le passage n’est pas parfait dans la veine d’eau… alors même le meilleur leurre du monde sera impuissant face à l’issue inévitable à savoir une jolie bredouille lors de votre session.

Cette belle fario a succombée à mon leurre « coup de coeur »

Vous avez surement comme moi déjà eu la surprise de faire une pêche fameuse avec cette vieille cuillère décathlon que vous venez de ramasser en haut d’un arbre.
Vous avez aussi surement déjà eu la surprise de vous prendre un joli capot avec le dernier leurre que vous veniez d’acheter et sur lequel vous aviez fantasmé durant toute la nuit en imaginant prendre le lendemain LA truite trophée dont vous rêvez.

Allez trêve de bavardages, vous êtes venu là pour savoir quel était mon leurre coup de cœur pas pour entendre les ragots habituels des pêcheurs.

Il s’agit un leurre de la marque Duo distribué chez nous par Ultimate fishing, il s’agit du Realis Rozante disponible en taille 63 et 77mm. Il s’agit d’un leurre suspending, c’est-à-dire que lorsque vous arrêtez de mouliner, le leurre ne va ni couler ni remonter en surface il va rester dans la couche d’eau que vous souhaitez pêcher.

Un des nouveaux coloris du Rozante 63SP vu au CNPL 2019

Avant toutes choses, je tiens déjà à souligner que les coloris de ces petits rozante sont juste MAGNIFIQUES. Encore heureux me direz vous pour un leurre à quasiment 20€. Cependant, il faut avouer que j’ai aussi été agréablement surpris par sa résistance aux chocs. La peinture ne s’écaille pas malgré les chocs dans les rochers (oh oui sa arrive à tout le monde de louper en lancer en regardant la charmante demoiselle qui fait son jogging derrière vous).

Ce leurre est équipé de billes qui le rende très très légèrement bruiteur, mais qui ont pour principal objectif de maximiser la distance de lancer, c’est ce que l’on appelle le transfert de masse. Ainsi vous arriverez largement à atteindre tous les postes que vous souhaitez malgré son poids plutôt léger (5gr pour le 63sp, et 8gr pour le 77sp).

Pour moi, ce leurre sort vraiment du lot car c’est un leurre conçu pour pêcher en ¾ aval, ce qui à ma connaissance fait de lui le seul leurre spécialement conçu dans cette optique.

Une dérive 3/4 aval et une belle surprise au bout !

Qu’apporte la pêche aval par rapport à la prospection classique (vers l’amont) ? La plupart des pêcheurs aux leurres lancent exclusivement vers l’amont, et donc récupèrent rapidement leurs lignes car il faut obligatoirement suivre la vitesse du courant. La pêche vers l’aval va vous permettre de pêcher beaucoup plus doucement dans les veines d’eau en faisant évoluer votre leurre de manière plus naturelle.

Accompagner la descente du Rozante de quelques twitch, il va ainsi se déhancher lentement rappelant un alevin qui dérive délicatement au gré du courant. Vous allez ainsi vous démarquer des autres pêcheurs en abordant les spots différemment. Bien sûr, vous allez devoir être discret pour ne pas vous faire repérer par les poissons méfiants. La pêche aval reste quand même une pêche adaptée aux rivières d’assez grande taille. En ruisseau elle est compliquée à mettre en place efficacement.

C’est un leurre IDEAL pour le début de saison et au printemps quand les eaux sont froides (ceux qui comme moi ont les waders éternellement percés ont du se rendre compte de ça à l’ouverture !) et les poissons encore endormis et peu actifs. Le fait de passer lentement devant le poisson en présentant le leurre devant son nez ne va que pouvoir l’agacer et se le faire se jeter dessus, pensant pouvoir reprendre des forces avec l’arrivée des beaux jours.

les beaux sujets ne sont pas insensibles au Duo realis Rozante

Pour moi ce leurre à vraiment été un incontournable durant ma saison de pêche 2018 me permettant de ramener à l’épuisette bons nombres de jolis sujets, et de faire souvent la différence avec les collègues ( petite dédicace aux mordus de la truite 😉 ).

Si vous souhaitez essayer ce leurre, ce que je ne peux que vous conseillez, je vous recommande vivement de l’équiper avec des hameçons simples ou assists hooks afin de limiter les accrochages.  L’inconvénient de cette pêche qui consiste à pêcher lentement près du fond fait que vous êtes susceptibles de vous accrocher avec les hameçons triples d’origine.

Pour finir, je vous laisse avec quelques prises que j’ai pu capturer grâce à ce leurre et qui prouve bien sa redoutable efficacité.

Plus que 2 mois à tenir, on tient le bon bout 😊 en espérant que vous avez passé un bon moment !

 

Partager ce post

  • /

Comment ( 1 )

  • FUHRICH

    Salut les MDLT, jolie prose, oui en effet on a tous un leurre fétiche,on se prépare psychologiquement pour l’ouverture ou les quelques jours d’après; je pense que c’est comme le lieu de l’ouverture vous avez tous un parcours de prédilection! A+++

Laisser un commentaire

votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *