Le tour des crafteurs: GR craft, quelque chose de spécial…

Le tour des crafteurs: GR craft, quelque chose de spécial…

Le tour des crafteurs: GR craft, quelque chose de spécial…

La pêche des truites au poissons nageurs est toujours une technique que j’adore pratiquer. Le côté tactile et actif de cette technique la rend à mes yeux digne d’un intérêt particulier. Il ne s’agit pas simplement de lancer et de ramener mécaniquement, mais avant tout de comprendre, d’adapter son animation et son choix de leurre pour trouver « la » combinaison du moment. Sur les petites et grande rivières auvergnates que je parcours tout au long de l’année, les changements de comportement des poissons selon les cours d’eaux peuvent varier du tout au tout en fonction du lieu et du moment, rendant la quête encore plus passionnante et les belles prises d’autant plus gratifiantes. 

Les poissons nageurs sont presque exclusivement mon premier choix de leurre une fois au bord de l’eau quand la température commence a remonter, par habitude mécanique plus que par déduction immédiate je dois bien l’avouer ! Parfois cela s’avère payant tout de suite, parfois il me faut revoir ma stratégie de départ mais dès que les touches sont là au « PN » difficile pour moi de changer pour une cuillère ou un leurre souple par exemple…

Un bon poisson nageur et une rivière à truite: moi il ne m’en faut pas plus !

C’est avec beaucoup de curiosité et d’intérêt que nous avons avec mon frère pour la première fois testés des leurres fait-mains. Leurs côtés unique et artisanal en font de beaux objets que l’on a d’abord peur de jeter à l’eau ! Et parfois ils ne sont pas seulement beau, mais aussi efficaces. C’est le cas du premier poisson nageur de cette série « le tour des crafteurs », le GR craft qui nous viens tout droit de Haute-Vienne (87), car oui c’est bien d’un leurre français dont je parle !

Le GR craft 55mm dans un coloris « fario » très réaliste !

Long de 55mm pour un poids de 4g environs, le GR craft est fabriqué en bois et peint à la main ! C’est un jerkbait, de densité coulante et aux flancs plats. À première vue force est de constater que Richard, le créateur de ce leurre, a bien pris le coup de main. La finition est très soigné, c’est un beau leurre que l’on a tout de suite eu envie de tester. 

Du fait de sa densité particulière due au matériel utilisé (bois), le GR craft n’est pas à proprement parler un poisson nageur HW (coulant rapide), je le qualifierais plutôt de coulant lent. Une densité intéressante sur les courants pas trop puissants, dans les plats et en période estivale en général. 

C’est d’ailleurs au début de septembre, à l’approche de la fermeture qu’avec mon frère nous avons décidé de consacrer une session en première catégorie à l’utilisation exclusive du GR craft pour mieux en mesurer le potentiel. Au bord de l’eau le courant a considérablement ralenti depuis notre dernier passage sur le spot, et le niveau est bas. Pas vraiment des conditions idéales mais il va falloir faire avec. 

Les premiers lancers ne sont pourtant pas improductifs, et deux touches viennent contredire notre première mauvaise impression. Un peu plus loin la première prise rejoins l’épuisette, après une attaque franche en sortie de courant.

Celle-ci n’a guère hésité avant de se ruer sur le GR craft !

Nous avons choisis d’équiper le GR craft d’hameçons simples « assist hook » fabriqués maisons, et qui sont bien utiles pour vite décrocher les truites, surtout lorsque les eaux commencent à flirter avec les 20 degrés. À cette température il s’agit de ne pas manipuler les truites trop longtemps, l’oxygène se faisant plus rare.

La solution des hameçons simple est une bonne idée en no-kill

Une fois dans l’eau, le GR craft se manie avec une simplicité étonnante. En linéaire, il vibre bien de droite à gauche, même a vitesse soutenue. Avec une animation plus erratique et saccadé, le GR craft se montre sous son meilleur visage: ses flancs larges produisent de gros reflets très facilement visible, même par eau piqué. Une nage agressive donc, couplée à un corps non bruiteur et qui forme une bien belle combinaison. C’est un vrai coup de coeur ! 

Il est particulièrement intéressant à utiliser en fin de plat et dans les endroits peu profonds, ou l’on peux se permettre de ralentir franchement sans racler le fond, tout en proposant une nage erratique à souhaits !  

Sans la moindre activité visible sur la rivière et par une eau trop chaude, il faudra espérer une réaction dans les courants. C’est après un long moment qu’une petite truite daignera enfin stopper le GR craft. Il faudra ensuite attendre la fin de session pour enfin sauver les meubles ! 

Sur une fosse profonde alimentée par un courant puissant et en fin de journée, nous trouverons enfin un peu d’action et des attaques nettes. Trois truites de tailles modeste mordirent presque successivement à la tombée du courant. Un petit signe d’espoir et un bon moyen de confirmer l’attrait des habitantes des lieus pour ce petit poisson nageur qui semble taillé pour l’été ! 

Une bien belle découverte ! Le GR craft est un bel objet, mais avant tout un très bon poisson nageur particulièrement utile et approprié par courant lent et sur les plats. Comme tout handmade, il est en en quelque sorte unique et offre une autre alternative en terme de comportement face aux leurres du marché. Et comme il est français ça ne gâche rien ! Ci-dessous une vidéo tournée pendant cette session 100% handmade. Bon visionnage ! 

Partager ce post

  • /

Laisser un commentaire

votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *