Le drop-shot, arme redoutable !

Le drop-shot, arme redoutable !

Le drop-shot, arme redoutable !

Disposant de peu de cours d’eau de seconde catégorie sur mon terrain de jeu habituel ce n’est qu’assez rarement que je me consacre à la traque des carnassiers, préférant le plus souvent fouler les berges des rivières de première catégorie en compagnie de mon frère à la recherche des truites lorsque leurs pêche est autorisée. Les voyages et autres découvertes de nouveaux spots sont donc l’occasion bienvenue de s’adonner à la traque des carnassiers, ce qui fût le cas cet été lors d’un voyage en suède dans l’archipel du sud du pays. 

Ici, à défaut de trouver les brochets, apathiques à cause de la température de l’eau élevée ce sont les perches qui sont devenues nôtre cible principale ! Avec une semaine de temps de pêche disponible sur la mer baltique, nous avons donc eu le temps de repérer au fur et à mesure les spots propices, les leurres plus ou moins efficaces et adaptés et comprendre un peu mieux chaque jour le comportement des bancs de perches et leurs habitudes. 

Cette démarche était rendue je dois bien l’avouer, beaucoup plus facile grâce à la densité impressionnante de poissons qui ne laissait pas de place au doute et à l’incertitude sur la présence de perche à un endroit donné ! Si l’on enregistrait peu de touches, on était en droit de se demander si l’on avait choisi le bon leurre ou plus largement si l’on pêchait de la bonne manière. 

Au cours de ce voyage, un essai de technique vers la fin de notre séjour en suède s’est révélé outrageusement payant: la pêche en drop-shot. Cette technique très simple qui consiste à présenter un leurre souple décollé du fond avec une plombée dissociée s’est tout de suite imposée comme une évidence au vu des résultats obtenus par rapport aux modes de présentation plus traditionnels utilisés jusqu’alors.

Laissez-moi vous décrypter cette technique très maligne et très utile à la fois:

Utilisé à bon escient, le drop-shot peux s’avérer très efficace !

Le matériel: 

Le drop-shot est une technique dite « lente » c’est à dire que la présentation du leurre est peu rapide (à la différence d’une pêche au jerkbait coulant par exemple). 

Le montage se constitue d’un plomb de forme ronde, conique (plomb dit « poire ») ou effilé. Le plomb est placé en bout de ligne, et son grammage est adapté en fonction de la profondeur de pêche, de la canne utilisée ou encore du vent qui affaibli la perception des touches. Lors de notre séjour, sur des secteurs d’une profondeur allant de 5 à 3m environs notre choix s’est porté vers des plombs de 7 à 12g assez polyvalents.
La forme est surtout liée aux reliefs que nous souhaitons pêcher. Éviter par exemple un plomb rond sur un fond de rochers (le plomb aura tendance à s’accrocher plus facilement). 

Un plomb de 10 grammes convient à la plupart des situations

L’hameçon à oeillet est placé en potence et plus ou moins décollé du plomb. On l’accroche à la ligne à l’aide d’un noeud dit « palomar » assez simple à réaliser. Sa taille varie en fonction de la taille des leurres choisis et des poissons recherchés. Ses qualités doivent être un bon piquant et une belle robustesse (les brochets ne dédaignent pas s’attaquer à ce montage !). Notre choix d’hameçons s’est porté sur les VMC Spinshot en taille 1 (leurre de 4’’) et 2 (leurre de 3’’).  

Pour ce qui est du fluorocarbone, le diamètre est à adapter en fonction des obstacles et des poissons recherchés (sandre, perche, brochet…). Un 25/100 est passe-partout.

Les leurres à privilégier sont les plus souples ! En effet, l’animation en drop shot étant minimaliste et lente le plus souvent, les leurres devront remuer le plus possible à la moindre traction. Les formes dites « finesses » sont à privilégier, avec un petit faible pour notre part aux leurres de marque Reins. 

Ici un finesse Reins (kick trick) en 3″. Parfait sur un montage drop-shot

Si vous pêchez comme nous le plus souvent du bord votre canne devra dans l’idéal mesurer dans les deux mètres de long, pour un meilleur contrôle de la ligne. L’action de canne a privilégier est moderate fast, l’essentiel étant de conserver une sensibilité inhérente à cette technique. Il est difficile de désigner un grammage de canne idéal, nous avons pratiqué le drop shot avec le même succès et le même montage avec des cannes spinning de puissance 3-15g et 7-20g. Pensez à adopter une canne assez puissante pour pouvoir soulever les poissons et les sortir des structures !  

La technique :

Avant de parler de l’action de pêche, revenons d’abord rapidement sur les conditions propices à l’utilisation d’un montage drop-shot. Lors de nos session suédoises, nous avons visés plusieurs postes en particuliers à même de fixer les perches: Un canal empierré large d’une petite dizaine de mètre et à la pente régulière, des structures aussi variés qu’un petit port de plaisance, un pont enjambant le canal ou de larges pans de roseaux… en bref des postes marqués ou l’on a tout de suite supposé la présence de perches. C’est sur ce genre de poste que l’on pourra envisager l’utilisation d’un montage drop-shot. 

Une structure parfaite pour essayer un montage drop-shot. N’est-ce pas Thomas ?

La raison est simple: c’est une technique lente et ce serais une perte de temps que de pêcher en pleine eau au drop-shot sans avoir au préalable repéré des spots propices ou l’on suppose fortement la présence de poissons. Sur ce genre d’endroit le drop-shot prouve toute son efficacité. 

L’action de pêche consiste à lancer son montage à proximité des structures, de prendre contact avec le fond, puis de décoller légèrement le plomb. Le leurre est ensuite présenté à la profondeur souhaité, et l’animation peux commencer. Il existe une multitude de façons d’animer son leurre: en dent de scie, par petite tractions successives plus ou moins rapides. La clé du succès réside souvent, outre le choix de leurre et de plombée dans une animation adaptée à l’humeur des poissons. 

Si l’on obtiens pas de touche en animant de manière agressive, il conviendra de ralentir progressivement l’animation, jusqu’à de très brèves tirées sur place ou une ligne immobile pendant plusieurs secondes. L’inverse est également valable, des perches en chasses préfèrerons largement de large tirées qui stimulerons la compétition alimentaire ! 

La touche est souvent très nette et ne laisse pas de place au doute. Une brève attente suivie d’un ferrage ample et en douceur vous ferons manquer moins de touches. 

Le drop shot n’est pas idéal pour « sélectionner » mais une surprise est toujours possible !

Le drop-shot s’est avéré particulièrement payant sur les spots que nous avons pêchés dans l’archipel suédois. Les perches se déplaçants en grand bancs compacts, le drop shot nous a permis de présenter des leurres avec précision sur de belle profondeur (entre 3 et 5m la plupart du temps) et d’enchaîner les prises à un rythme élevé ! Pour prendre le plus de poissons possible sur une session le drop shot a été sans conteste la technique la plus efficace, car elle permettait de prendre des touches régulièrement même lorsque l’activité des poissons était moins nette. Lors d’un coup du soir « 100% drop shot » nous nous sommes amusés à compter le nombre de prises et au total à deux pêcheurs et en un peu moins de deux heures nous atteindrons presque les 80 perches ! Un total jamais atteint sur le même spot en présentation classique… 

Les doublés sont monnaie courante dans l’archipel… encore plus en drop-shot !

Une arme de plus pour le pêcheur de carnassier aux leurres ! La redécouverte de la pêche en drop-shot cet été en suède nous a permis de mesurer l’efficacité de cette technique. C’est un choix qui peux s’avérer gagnant si on l’utilise à bon escient. Pour ceux qui n’aurait jamais essayé il est encore temps de s’y mettre ! Pour illustrer cet article je vous invite à visionner une vidéo dédiée au sujet. Bon visionnage et à bientôt !

Partager ce post

  • /

Comments ( 2 )

  • FUHRICH

    Salut, bravo pour cet écrit, la Suède est un autre monde, mais la technique est belle et bien aussi efficace chez nous! que ce soit en rivières, étangs, lacs etc, bref, même loin du bord on peut tirer son épingle du jeu! A++

Laisser un commentaire

votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *